ECMP vous propose 5 agences dans 4 départements:

AGENCES ECMP

SARL C.L. ELEC 81
Téléphone : 05 63 33 23 14
Téléphone : 06 52 681 186
contact@ecmp.fr

orange3

Chaudières : vente en magasin et installation

Quelques modèles de nos chaudières:

Il existe 5 familles de chaudières :

1) LA CHAUDIERE GAZ A CONDENSATION

 

Un fonctionnement global identique à celui d'une chaudière classique :

Une chaudière gaz à condensation brûle du gaz pour produire de la chaleur. La chaudière est alimentée en gaz (gaz naturel, butane, propane...) par le réseau ou par une citerne individuelle. Dans le brûleur, il y a combustion du gaz, ce qui dégage de la chaleur. Les fumées issues de cette combustion vont être ensuite refroidies pour récupérer un maximum de chaleur avant d'être rejetées, ce qui explique son très haut rendement.

La chaleur est utilisée pour le chauffage et l'eau chaude :

La chaleur dégagée sert à chauffer de l'eau. Cette eau chaude va circuler dans les radiateurs ou le plancher chauffant basse température pour chauffer le logement. Elle peut également être utilisée pour produire de l'eau chaude "sanitaire", c'est-à-dire de l'eau chaude destinée à la salle de bains et la cuisine. La plupart du temps cette production est instantanée, c'est-à-dire sans stockage dans un ballon d'eau chaude à proximité, ce qui limite les pertes de stockage et l'espace nécessaire. Mais une chaudière gaz peut également servir d'appoint à un chauffe-eau solaire. Elle est alors alimentée par le ballon solaire et se contente de monter l'eau préchauffée à la température requise.

Un système ingénieux de récupération de la chaleur des fumées :

Une chaudière gaz à condensation refroidit au maximum les fumées produites par la combustion avant de les rejeter. Elles sont refroidies jusqu'à rendre liquide leur composante en vapeur d'eau, ce qui permet de récupérer la "chaleur latente" de la vapeur d'eau contenue dans les fumées, ce qui représente jusqu'à 10 % de chaleur en plus.

 

Un conduit spécial pour évacuer l'eau issue de la condensation :

Pour évacuer l'eau liquide issue de la condensation de la vapeur d'eau présente dans les fumées, un raccordement avec le conduit d'évacuation des eaux usées est nécessaire. Comme les condensats sont acides, ce conduit d'évacuation est généralement en PVC pour résister à la corrosion. Il convient également de le relier au conduit d'eaux usées en un point où l'écoulement est suffisamment régulier pour diluer l'acidité des condensats et éviter de corroder les conduits d'eaux usées en fonte ou en béton.

 

Un très haut rendement, traduisant une très haute performance :

Grâce à la récupération de chaleur, les chaudières gaz à condensation atteignent de très hauts rendements : jusqu'à 105 ou 110% sur kWh PCI. Ce très haut rendement montre qu'il s'agit de chaudières performantes, qui consomment moins de gaz que les chaudières classiques.

 

2) LA CHAUDIERE FIOUL A CONDENSATION

 

Fonctionnement :

Comme une chaudière classique, une chaudière fioul à condensation chauffera votre maison à l’aide d’un circuit de chauffage central. C’est par un système innovant, la condensation des fumées de combustion, que la chaudière sera plus performante, ce qui vous permettra de réaliser des économies d’énergie.

 

Un système comparable à une chaudière fioul classique :

La chaudière fioul à condensation brûle du fioul pour produire de la chaleur. Son approvisionnement en fioul se fait également par une citerne individuelle, comme une chaudière fioul classique. Ainsi le remplacement de votre ancienne chaudière fioul pourra se faire simplement, sans aménagement particulier.

 

Un système ingénieux et performant : la condensation :

Contrairement à une chaudière fioul classique, la chaudière fioul à condensation récupère une partie de la chaleur des fumées issues de la combustion du fioul avant de les évacuer. Les fumées sont alors refroidies, ce qui en fait un système plus performant (15% à 20% de rendement en plus).

 

Une double fonctionnalité : chauffage et production d'eau chaude :

La chaleur produite par la chaudière fioul à condensation permet de chauffer l'eau qui circulera dans votre circuit de chauffage central. Cette eau pourra également servir d'eau chaude sanitaire, destinée à la salle de bain et la cuisine. Dans ce cas, elle sera stockée dans un ballon d'eau chaude, assez proche de la chaudière pour que l'eau puisse se réchauffer rapidement.

L'évacuation de l'eau issue de la condensation :

La condensation des fumées de combustion produit de l'eau. Celle-ci sera évacuée par un conduit fin relié au réseau des eaux usées.

 

3) LA CHAUDIERE BOIS BÛCHES

 

Le chauffage au bois séduit de plus en plus de Français. Tout comme la chaudière à granulés de bois, la chaudière bois-bûches est l’un des systèmes de chauffage le plus économique en fonctionnement grâce à son combustible qui est le moins cher du marché. Les économies engendrées (jusqu’à 50% d’économies sur vos factures) combinées à son coût abordable sauront vous convaincre d’une rentabilité rapide.

 

Le bois, combustible le moins cher du marché :

Le chauffage au bois est un chauffage économique car son combustible est le moins cher du marché. Investir dans une chaudière bois, qu’elle soit à bûches ou à granulés, vous permet d’effectuer d'importantes économies d’énergie : votre facture énergétique peut être divisée par deux. Grâce à de bons rendements, proches de 90%, et surtout au combustible le moins cher du marché, la rentabilité est assurée.

Une installation très simple en cas de remplacement :

Si vous souhaitez changer votre ancienne chaudière bois par une nouvelle chaudière bois plus performante, vous avez le choix entre une chaudière bois bûches ou une chaudière à granulés de bois. Dans les deux cas, en cas de remplacement, l’installation est très facile. Sachez que l’installation d’une chaudière à bois nécessite forcément un circuit de chauffage central.

Un rechargement en combustible manuel :

Les chaudières à bois-bûches ont un fonctionnement manuel car l’alimentation est effectuée par l’utilisateur lui-même. La recharge s’effectue à peu près tous les deux jours, voire une fois par jour. Si ce système est trop contraignant pour vous, optez plutôt pour une chaudière à granulés de bois, dont le rechargement est automatique grâce à un silo de stockage.

Un rendement jusqu’à 90% :

La chaudière bois possède une technologie avancée qui lui permet d’obtenir des rendements élevés, jusqu'à 90%. Fiez-vous au label Flamme Verte qui garantit des modèles très performants et peu polluants.

 

Un cycle en CO2 neutre :

Durant sa combustion, le bois émet du CO2 qui est ensuite récupéré par la croissance d’autres arbres. Grâce au principe de photosynthèse, ces arbres conservent le CO2. De cette manière, le bilan des rejets de CO2 pour la chaudière bois est nul.

4) LA CHAUDIERE A GRANULES DE BOIS OU PELLETS

 

Fonctionnement :

Le fonctionnement global d'une chaudière à granulés de bois (ou pellets) est identique à celui d'une chaudière au fuel. Toutefois, le combustible utilisé étant solide, des solutions innovantes sont utilisées pour garantir une bonne aération du foyer et pour acheminer les granulés (ou pellets).

 

Un fonctionnement globalement identique à celui d'une chaudière classique :

Dans une chaudière à granulés de bois (ou pellets), le combustible est brûlé pour produire de la chaleur. Cette chaleur est ensuite transmise à un fluide caloporteur (de l'eau, le plus souvent) qui alimente un circuit de chauffage auquel peut s'ajouter un ballon d'eau chaude pour la production d'eau chaude sanitaire. La chaudière à granulés de bois (ou pellets) peut donc servir à la fois au chauffage et à la production d'eau chaude.

 

Les granulés (ou pellets) : un combustible plus pratique que les bûches de bois

Les chaudières à bûches de bois sont difficiles à alimenter de façon automatique, du fait de la taille et des irrégularités des bûches. Les granulés de bois (ou pellets), plus proches d'un fluide peuvent plus facilement alimenter une chaudière de façon automatique et continue.

 

Un système spécial pour nettoyer le foyer et évacuer les cendres :

La combustion du bois produit des cendres qui peuvent encrasser la chaudière. Les fabricants ont donc mis au point des systèmes de nettoyage automatique et d'évacuation des cendres. L'évacuation des cendres peut être automatique ou bien manuelle (dans ce cas, l'opération doit être renouvelée tous les mois environ).

 

Une réserve de granulés (ou pellets) stockée dans un silo :

Pour plus d’autonome et moins de manutention, on peut envisager le stockage des granulés de bois via l'installation d'un silo. Ce silo occupe le plus souvent une surface au sol de 4 à 5 m². Il peut être fait de textile ou de métal. Le plus pratique est bien sûr d'installer le silo à proximité de la chaudière, mais, lorsque c'est impossible, il peut être déporté dans une autre pièce éloignée, voire à l'extérieur de la maison.. Ce silo doit être rempli et il assure tout de même une année de chauffage complète. Les granulés sont livrés par sacs ou bien soufflés en vrac depuis un camion de livraison.

 

Une alimentation automatique par un système de vis sans fin :

Le bois sous forme de granulés (petits cylindres) présente des caractéristiques proches d'un fluide, c'est-à-dire qu'on peut faire circuler le bois dans un tuyau d'alimentation, depuis la réserve de granulés (ou plaquettes) jusqu'à la chaudière. La circulation est assurée par un système de vis sans fin (dans 2/3 des installations) ou bien par un système d'aspiration (dans 1/3 des cas).

Une installation rapide de votre chaudière :

Pour installer une chaudière à granulés, il suffit de disposer d’un circuit de chauffage central. Ainsi, si vous disposiez déjà d’une chaudière (fioul, gaz, charbon...), il faut simplement raccorder la chaudière à granulés au circuit existant. L’installation d’une chaudière à granulés de bois est assez facile et ne nécessite aucunes modifications majeures du réseau existant. Il est, toutefois, nécessaire de faire appel à un professionnel pour l’installer, pour procéder aux réglages nécessaires, pouvoir bénéficier d'un contrat de maintenance mais aussi pour prétendre aux différentes aides financières amortissant le prix de la chaudière.

 

Puissance et rendement de la chaudière à granulés :

Les principales caractéristiques à connaître pour juger de la performance d'une chaudière à granulés de bois (ou pellets) sont :
Le rendement global (en %) qui mesure son efficacité. Les chaudières à pellets actuelles ont un rendement moyen compris entre 80 et 90 %.
La puissance (en kW) qui informe sur sa capacité à produire de la chaleur. La gamme de puissance couramment disponible va de 10 et 35 kW.

5) LA CHAUDIERE A BOIS DECHIQUETE (PLAQUETTES DE BOIS)

 

Le chauffage au bois est encore synonyme pour beaucoup de contraintes : faible autonomie des appareils obligeant des recharges fréquentes, mauvais rendement, fumées salissantes.. Main on en est plus là aujourd’hui ! Les chaudières à plaquettes en sont l’illustration : alimentation automatique, rendements de combustion de 75 à 90%, autonomie de plusieurs semaines.. Autant d’atouts qui en font un système de chauffage à privilégier lorsque les conditions s’y prêtent.

 

Principes de fonctionnement :

Le bois, sous forme de plaquettes ou copeaux de quelques centimètres de long, arrive dans le foyer de la chaudière via un silo d’alimentation ou une trémie, par l’intermédiaire d’une vis sans fin, actionnée par un moteur électrique. La différence entre une trémie et un silo réside dans le fait que la première demande ces rechargements fréquents, car de faible capacité, parfois manuels. Le silo d’alimentation est à l’inverse de grande capacité et est installé à l’extérieur de la chaufferie, ou dans un local attenant à cette dernière. Les silos disposent de ressorts racleurs permettant de récupérer plus facilement les plaquettes. Depuis le silo jusqu’au foyer de la chaudière, l’automatisation est complète : l’alimentation en combustible et en air est régulée automatiquement ce qui permet une combustion optimale et une grande souplesse d’utilisation tout en minimisant l’émission de substances polluantes. La fourniture de chaleur est régulière, la chaudière s’arrête redémarre automatiquement sans l’intervention de l’utilisateur. Il y a peu de phénomènes de goudronnage et d’oxydation des foyers.
La quantité de cendres produites est très faible grâce au haut rendement de combustion de ces chaudières. Là encore, le décendrage est automatique, l’usager n’a plus qu’à vider une à deux fois tous les 15 jours le conteneur à cendres.
La qualité du combustible est primordiale : les plaquettes de bois doivent être le plus homogène possible et ne pas comporter de morceaux de bois difformes et très longs (les plaquettes à utiliser sont normalisées) qui peuvent bloquer la vis sans fin. Le taux d’humidité doit être proche de 20%, taux obtenu après plusieurs mois de séchage des plaquettes, à l’air libre sous hangar.

 

Des obstacles à lever :

Bien que ces chaudières présentent de nombreux avantages, quelques obstacles peuvent survenir dans le projet d’un particulier :
La place : les plaquettes demandent un volume de stockage important et nécessitent d’avoir un minimum de place autour du lieu d’habitation. La livraison est souvent réalisée par un tracteur et une remorque ou un camion avec remorque, l’accessibilité autour du silo d’alimentation ou du lieu de stockage des plaquettes est donc à prendre en considération.
Le temps : l’automatisation est importante et les interventions sur la chaudière peu nombreuses mais il faut prendre le temps d’effectuer les réglages nécessaires au bon fonctionnement de sa chaudière.
La ressource en bois : en milieu rural, des micros-filières se structurent localement, et dans de nombreux secteurs bocagers, des agriculteurs peuvent répondre aux besoins des particuliers souhaitant s’équiper d’une chaudière à plaquettes. La question est plus difficile à triater en milieu urbain où l’accessibilité est beaucoup plus réduite.

Magasin de chaudières à Albi, Montauban, Toulouse, ECMP conçoit et installe votre chaudière via chacun de ses magasins - agences dans le Tarn, Tarn et Garonne et Haute Garonne.

La chaudière : une installation simple et efficace.

ECMP est votre spécialiste pour l'installation des 5 familles de chaudières : les chaudières gaz à condensation, les chaudières fioul à condensation, les chaudières à bois bûches, les chaudières à granulés de bois (pellets) et les chaudières à bois déchiqueté (plaquettes de bois).


Avec ses 5 agences, ECMP met à votre disposition ses professionnels sur tout le Tarn (Albi, Lavaur, Castelnau de Montmirail, Castres, Gaillac ...), la Haute Garonne (Toulouse, Bruguières ...), le Tarn et Garonne (Montauban, Montclar de Quercy ...) pour la fourniture et pose de votre chaudière.


 

Demandez-nous des simulations et calculez vos économies de chauffage !


Nos dernières réalisations de chaudières

HAUT